Grand site bouddhique

Portrait de IEB
Grand site bouddhique - publié le : jeu 05/12/2013 à 11:39

Lumbini :
lieu de naissance du Buddha

Lumbini_vue-aerienne-site-archeologique.jpgDes fouilles archéologiques menées en 1896, près du village népalais de Rummindei, ont permis de retrouver le site historique de Lumbini, traditionnellement considéré comme le lieu de naissance du Buddha Gautama. Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 1997, Lumbini est naturellement devenu un pôle de pèlerinage important et de nombreux aménagements y ont été accomplis depuis quelques décennies : des temples modernes, de diverses traditions bouddhiques, s'y multiplient depuis pour accueillir les pèlerins, tandis que les fouilles se poursuivent...
Fin novembre 2013, une équipe internationale d'archéologues a découvert les fondations d'un temple qu'on a pu dater du VIe s. avant notre ère, et l'on s'est aussitôt empressé de remettre en cause la datation désormais admise de la vie du Buddha !
Pourtant, rien n'atteste avec certitude que ce lieu ait bien été celui de la naissance du Buddha...


Lumbini_Pilier-Asoka.jpg1896 : Khadga Sumsher Rana, membre de la famille régnante du Népal et gouverneur de Palpa, sollicite les services de l'archéologue allemand Aloïs Anton Führer pour tenter de découvrir les vestiges archéologiques liés aux premières années de vie du Buddha Gautama.
Pour mener leurs recherches, les deux hommes décident de suivre les indications fournies par le pèlerin chinois Xuanzang dans le récit du voyage qu'il effectua en Inde au début du VIIe s. de notre ère. Après plusieurs mois de recherches dans le Teraï népalais, une région toute proche de la frontière indienne, ils finissent par découvrir une colonne de pierre haute de six mètres, élevée près d'un temple dédié à une divinité aquatique nommée Rupa-Devi.

Lumbini_Pilier-Asoka_Wikimedia.jpgLa colonne, qui porte une inscription gravée, se révèle un monument élevé par le roi indien Asoka, en 240 avant J.-C. L'inscription précise en effet que :
"Le roi ami des dieux au regard amical, vingt ans après son sacre, est venu en personne et a rendu hommage, car c'est ici qu'est né le Buddha, le sage Sakya. Il a fait faire une muraille de pierre et monter une colonne de pierre. Parce que le Bienheureux est né ici, le village de Lumbini a été libéré de taxe et mis au 1/8e"...
Quant à la divinité du temple contigu, elle est vite identifiée comme étant la mère du Buddha, la reine Maya-Devi (appelée aussi parfois Mahâdevi), dont la tradition dit qu'elle est morte sept jours après la naissance du Bienheureux.

Des fouilles archéologiques seront entreprises trois ans plus tard, sous la direction de P.C. Mukherjee, aux alentours du Temple (T) et du pilier d'Asoka (A). Elles permettront de mettre à jour les fondations de trois monastères (M) ainsi que de très nombreux stûpa de tailles diverses, mais les recherches sont menées sans grande rigueur et s'interrompent assez vite...

Lumbini_Vue-aerienne-site-archeologique-2.jpgLumbini_plan-site-archeologique.jpg

Dans les années 1930, le neveu de Khadga Shumsher Rana, Jung Bahadur, entreprend des travaux qui détruiront une bonne partie du site : il fait aménager un grand bassin (B), à l'emplacement où le Buddha aurait reçu ses premières ablutions... au bord duquel est planté un arbre de la Bodhi, et il fait aussi construire un temple moderne sous la forme d'une vaste structure englobant le temple originel de Maya-Devi.

Lumbini_pierre-de-naissance.jpgIl faut cependant attendre les années 1960 pour que des fouilles plus systématiques commencent réellement. Elles seront grandement facilitées après l'inscription du site par l'Unesco... Ces fouilles permettront de dévoiler plusieurs niveaux d'occupation du site, depuis l'âge de fer jusqu'au XIVe siècle. Parmi les plus anciens, daté d'avant le règne du roi Asoka, une pierre placée au coeur même du temple de Maya-Devi indique "le lieu exact de la naissance du Buddha" (the exact birth place of Buddha) !

Cependant, contre cette tradition bien établie, le chercheur français André Bareau a publié, en 1987, un long article remettant en cause la localisation de la naissance du Buddha à Lumbini...
Son étude montre que le nom même de Lumbini n'était cité que dans quelques très rares textes parmi les plus tardifs de la littérature ancienne et qu'un seul d'entre eux présentait le lieu comme un bosquet - comme il est très généralement présenté aujourd'hui... Dans la majorité des textes les plus anciens, le lieu de naissance du Buddha n'est pas distingué de la ville où il passa sa jeunesse, Kapilavastu ; et quand le nom de Lumbini apparaît, il s'agit d'un village - comme c'est d'ailleurs aussi le cas dans les récits des pèlerins chinois du Ve et du VIIe siècles et comme le confirme, aussi, l'inscription de la colonne d'Asoka.
Pour André Bareau, l'identification d'un "bosquet" de Lumbini avec le lieu de naissance du Buddha pourrait venir d'une confusion : comme partout en Inde, les arbres font l'objet de cultes depuis la plus haute antiquité, le plus souvent parce qu'ils étaient sensés abriter des génies, mâles ou aussi femelles, car le culte de l'arbre était le plus souvent un culte de la fécondité. Il pose ainsi l'hypothèse que Lumbini aurait été le lieu d'un tel culte, bien antérieur à l'apparition du bouddhisme, et qu'on aurait fini par confondre la divinité adorée là avec la mère du Buddha, dont la ville de naissance était toute proche.

Lumbini_temple-de-Maha-Devi_fouilles.jpg

D'une certaine manière, les découvertes réalisées en novembre 2013 pourraient confirmer cette hypothèse ! Car la structure mise au jour au coeur du temple de Maya-Devi se révèle être un enclos de bois entourant un arbre, dont des racines carbonisées ont été exhumées et datées grâce à plusieurs technologies de pointe. Elles révèlent que cette structure date du VIe siècle avant notre ère... mais elles ne permettent en aucun cas de préciser que le culte rendu là était bien bouddhique !

Lumbini_Archeologues-Durham-University.jpgLe responsable scientifique de ces fouilles, le professeur Robin Coningham (photo ci-contre, casque blanc à la main), de l'Université britannique de Durham, met en avant le fait qu'on n'y a trouvé aucun reste animal, ce qui lui permet de conclure qu'il ne peut s'agir d'un culte brahmanique... Mais on a de nombreuses raisons de penser aujourdhui que le brahmanisme n'était pas présent ou, en tout cas, pas influent dans cette région du Teraï népalais, même bien après la vie du Buddha...
Voilà déjà plusieurs décennies que la communauté scientifique n'admet plus que le Buddha ait pu vivre au VIe s. avant notre ère et les dates actuellement acceptées en font plutôt un contemporain du grec Socrate, né vers ~470 et "disparu" vers ~400. L'un des arguments avancés en faveur de cette datation - parmi de nombreux autres - est l'absence complète de vestiges archéologiques remontant au-delà du Ve siècle sur les différents sites possibles de la ville de Kapilavastu (voir ci-dessous).
Ce que prouvent ces fouilles récentes, c'est que le lieu abritait, dès le VIe s. avant notre ère, le culte d'un arbre sacré. Mais de là à en déduire qu'il s'agissait déjà d'un culte bouddhique, c'est aller un peu vite, comme l'ont aussitôt fait remarquer plusieurs autres archéologues, collègues de M. Coningham !
 


Le Lumbini Development Trust

Le site actuel de Lumbini ne se résume pas au seul site archéologique... loin s'en faut !
Un vaste programme, le Lumbini Development Trust, a été engagé en 1978 par le gouvernement népalais afin de faire du lieu de naissance du Buddha un haut lieu de pèlerinage pour les bouddhistes du monde entier. Il s'agit aussi de "profiter" de la situation géographique d'un des sites archéologiques majeurs du bouddhisme ancien : le seul situé en dehors du territoire de l'Inde ! On confie à l'architecte japonais Kenjo Tange la réalisation d'un plan général d'aménagements immobiliers qui occupe un vaste rectangle d'environ 6 km de long sur 2 km de large. Il englobe la zone "historique", au sud (sur le plan ci-dessous, à droite), enchâssée dans un vaste bassin circulaire. Puis se développent, sur un axe sud-nord matérialisé par un long canal monumental, plusieurs zones de temples et monastères modernes : à l'est, pour les traditions relevant du Theravâda (ci-dessous, en rose) ; à l'ouest, pour celles relevant du Mahâyâna (ci-dessous, en brun). Enfin, tout au nord (à gauche sur le plan), le New Lumbini Village abrite un Centre culturel (en mauve) et diverses infrastructures (hôtels et centre d'accueil pour les pèlerins). A l'opposé du site archéologique s'élève enfin un grand stûpa, moderne lui aussi, dédié à la paix mondiale.

Lumbini_Kenzo-Tange-Master-Plan.jpg
Le site archéologique
Lumbini_bassin-&-arbre-bodhi_Wikimedia.jpg     Lumbini_bassin-&-temple.jpg
au départ du canal, du côté du site archéologique :
la flamme de la paix éternelle
Lumbini_flamme-de-la-paix.jpg
Vue générale des temples et monastères modernes
en bas de la photo, les temples de tradition Theravâda, au-dessus, ceux de tradition Mahâyâna
Lumbini_Vue-aerienne-generale.jpg
Quelques temples de tradition Theravâda
Birmanie et Thaïlande
Lumbini_temple-birman_Paula-HreÅ¡ková_DR.jpg   Lumbini_temple_thai.jpg
Inde (Mahabodhi Society) et Sri-Lanka
  Lumbini_Mahabodhi-society.jpg      Lumbini_temple-Sri-Lanka_Joao-Leitao-DR.jpg
Quelques temples de tradition Mahâyâna
Chine et Corée
Lumbini_temple-Chine.jpg  Lumbini_temple-Coree.jpg
le "Great Lotus Stupa" de la fondation Tara (Allemagne) et le temple international Geden (Autriche)
Lumbini_temple-Allemagne.jpg         Lumbini_temple-Geden-Autriche.jpg
temple Udyana-Mahachaitya et monastère Dharma Swami Maharaj du Népal
Lumbini_temple-Udyana-Mahachaitya-Nepal.jpg   Lumbini_Dharma-Swami-Nepal.jpg
Le "New Village Lumbini"
le Shanti stûpa pour la paix modiale (Japon)
Lumbini_Shanti-Stupa.jpg
le Centre de recherche international
Lumbini_International-Research-Institute.jpg

Pour en savoir plus

Article d'André Bareau, "Lumbini et la naissance du futur Buddha", sur le site "Persée"
=> http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/befeo_0336-1519_1987_num_76_1_1717

Vidéo (en anglais) sur les récentes découvertes archéologiques, sur le site de "National Geographic"
=> http://video.nationalgeographic.com/video/news/history-archaeology-news/buddha-birth-vin/