Les "Dossiers de l'UBE" - archives

Bouddhisme et économie...
Publié le: Samedi, 1 Mars, 2008 - 14:22

Bouddhisme et économie...
 

Nombreux sont ceux qui s'interrogent sur le message que le bouddhisme peut apporter dans notre monde occidental moderne sur des problèmes qui n'étaient guère d'actualité dans l'Inde du Ve siècle avant Jésus-Christ : l'économie, la politique, les Droits de l'Homme, l'éthique scientifique, l'écologie...
Si les textes canoniques ne peuvent guère apporter de réponses précises (hormis quelques principes de base toujours utilisables, cela va de soi !), certains auteurs contemporains ont tenté, sinon de répondre, au moins de réfléchir "en bouddhistes" à de telles questions.

Nous vous proposons de prendre connaissance d'un texte déjà relativement "ancien" (il date des années 60...) qui propose une application pratique des principes bouddhiques dans le monde du travail.
Ce texte a été rédigé par un prince de la famille royale Thaïlandaise, Subha Svasti, responsable d'une vaste exploitation agricole. Il offre un témoignage fort intéressant de la lecture "traditionnelle" des enseignements bouddhiques appliqués au monde économique moderne !

[Nous ne présentons ici que quelques extraits significatifs de ce texte, qui peut être lu dans son intégralité (ainsi que d'autres textes tirés du même ouvrage) sur le "site des Adhérents" de l'UBE, rubrique "Bibliothèque virtuelle".]

D'autres se sont essayé à cet exercice difficile...
Dans le numéro 5 des "Cahiers bouddhiques", rappelons que Stéphane Arguillère et Raphaël Liogier propose leurs réflexions sur le thème de la politique.
Quant au domaine de l'économie, on lira avec intérêt, sans nul doute, plusieurs articles de David Loy, bouddhiste américain qui publie régulièrement des articles sur ces thèmes. On pourra notamment consulter, sur le site de "Un Zen Occidental", plusieurs textes consacrés à l'économie, au sens très général du terme : Bouddhisme et pauvreté (traduction française de Georges Toullat), La religion du marché (traduction française de Jean Delpech et d'Éric Rommeluère), Le bouddhisme et l'argent : Le refoulement actuel du vide (traduction française de Michel Proulx).
Autre exemple, différent : l’auteur du site « Darshan », propose de son côté une approche du thème "Bouddhisme et économie" en s'appuyant sur l’exemple du japonais Sazo Idemitsu (1885-1981) fondateur en 1911 de Idemitsu Shôkai, plus tard nommé Idemitsu Kôsan (1940), une compagnie pétrolière spécialisée dans les huiles industrielles. Il s'agit d'une réflexion personnelle qui pourra contribuer à alimenter la vôtre...
On pourra aussi consulter, sur le "site des Adhérents" de l'UBE, un article de Serge-Christophe Kolm, "La philosophie bouddhiste et les hommes économiques", une confrontation - étonnante, mais éclairante... - entre la vision bouddhiste de l'homme et celle qui prévaut généralement dans l'Occident "moderne", celle d'homo oeconomicus, largement utilisé, notamment, en sociologie.
En librairie ou en bibliothèque, sur les aspects historiques du bouddhisme et de ses rapports à l'économie, l'ouvrage de Jacques Gernet, " Les aspects économiques du bouddhisme dans la société chinoise du Ve au Xe siècle" (éd. PEFEO, volume 39, Paris, 1956) est un incontournable...
Pour de plus modernes points de vue... signalons deux livres récents : de Lama Jigmé : "Etre serein et efficace au travail" et de Frans Goetghebeur, président de l'Union Boudhdiste Belge, "Tout change" qui évoque la question du bouddhisme en entreprise.

Ce ne sont que quelques exemples parmi d'autres...

 

A la rencontre du Dalaï-Lama...
Publié le: Vendredi, 1 février, 2008 - 14:22

 

A la rencontre du Dalaï-Lama...

un ouvrage de Raphaël Liogier
 

Professeur à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence, où il dirige l'Observatoire du religieux, Raphaël Liogier s'était déjà longuement attaché - dans sa thèse publiée sous le titre de "Le bouddhisme mondialisé" - à "décrypter" le personnage et le message du Dalaï-Lama (comme aussi celui du maître vietnamien Thich Nhat Hanh), largement façonnés par les média occidentaux.
Dans ce nouvel ouvrage, il propose à la fois un portrait de l'homme, Tensin Gyatso, et une analyse du plus révolutionnaire des chefs temporels du Tibet, Dalaï-Lama aujourd'hui en exil. Sans dévotion ni complaisance, mais avec respect et parfois humour, il tente de mieux faire connaître une figure incontournable du paysage à la fois spirituel et politique de notre époque, un personnage "aussi célèbre qu'inconnu... phénomène de société majeur de notre époque, au carrefour de nos propres contradictions et de nos propres rêves".

Nous vous proposons ci-dessous un large extrait du chapitre IV : "Qu'est-ce qu'un dalaï-lama ?", dans lequel l'auteur retrace rapidement l'histoire du bouddhisme au Tibet et de l'institution des dalaï-lama à la tête de l'état, jusqu'au détenteur actuel de ce titre, quatorzième du nom.

Quelques ouvrages de Raphaël Liogier :

Le bouddhisme mondialisé - une perspective sociologique sur la globalisation du religieux, éd. Ellipses, Coll. "Référence Géopolitique", 2004
Etre bouddhiste aujourd'hui en France, avec Bruno Etienne, Hachette Pluriel, coll. "Littérature - Documents", 2004
Le bouddhisme et ses normes, traditions - modernités, Presses Universitaires de Strasbourg , coll. "Société, droit et religion", 2006  
Une Laïcité "légitime" - La France et ses religions d'état, éditions Médicis-Entrelacs , coll. "Sciences humaines", 2006
=> On pourra consulter sur "YouTube" et sur "Dailymotion" plusieurs interventions de Raphaël Liogier, réalisées par le CICNS (Centre d'Informations et de Conseils des Nouvelles Spiritualités) pour une interview et lors d'un colloque sur le phénomène des sectes (mai 2006 et septembre 2007) : http://fr.youtube.com/watch?v=YcZwDeXAJbI  et  http://www.dailymotion.com/cicns9

Samedi 29 mars après-midi, Raphaël Liogier présentera son ouvrage lors d'une causerie intitulée : "A la rencontre du Dalaï-Lama : Vie, pensée et mythe d'un contemporain insolite". Renseignements : Le Refuge, Centre bouddhique d’étude et de méditation, 370 Chemin Fontaine de Fabrègues 13510 Eguilles. Tél/Fax :  04.42.92.45.28  ou  04.42.92.60.39 (ou courriel).  

 

Un témoignage rare : "L'esprit et la voie" d'Ajahn Sumedho
Publié le: Mardi, 1 Janvier, 2008 - 14:22

Un témoignage rare...
 

Les éditions Sully ont publié en novembre 2007 un ouvrage qui mérite d'être signalé : "L'esprit et la Voie. Réflexions d'un moine bouddhiste sur la vie" propose en effet un ensemble d'enseignements d'Ajahn Sumedho, l'un des plus anciens disciples du maître thaïlandais Ajahn Chah, de la tradition des "moines de forêt" du Theravâda.

Cette publication est une "rareté", à plusieurs titres : les ouvrages récents, en langue française, consacrés au Theravâda ou présentant des enseignements de cette tradition, sont particulièrement peu nombreux... On les compte, à vrai dire, sur les doigts des deux mains !
De plus, il est quasi impossible de trouver des livres d'enseignants de la tradition de forêt... comme le précise le traducteur de celui-ci (disciple d'Ajahn Sumedho et bhikkhu du Monastère de Chithurst, en Angleterre) : "[dans la tradition de forêt,] les enseignements ne sont pas payants et quand les gens font des dons, nous les utilisons pour imprimer des livres qui sont ensuite mis gratuitement à la disposition du public dans nos monastères."  

 

Les grottes Mogao de Dunhuang
Publié le: Samedi, 1 Décembre, 2007 - 13:45

 

Les grottes Mogao de Dunhuang (Touenhouang)
un site bouddhique exceptionnel

 

Aux confins nord-ouest de la Chine, les grottes Mogao (situées à 25 km de la ville de Dunhuang) sont célèbres pour leurs statues et leurs peintures murales. Elles constituent l'un des fleurons de l'art bouddhique et ont d'ailleurs été inscrites au "Patrimoine mondial" de l'Unesco, en 1987.
Le site de Dunhuang, dans l’actuelle province du Gansu, fut d’abord un poste militaire chinois stratégique avant de devenir un des hauts lieux du bouddhisme en Asie centrale.
Cette ville-oasis est en effet située au départ des deux "Routes de la soie" qui, vers l'ouest, contournent le désert du Takla-Makan par le sud et le nord, et, à l'est, ouvre l'accès à l'Empire du Milieu et à sa capitale ancienne Chang'an (actuelle Xi'an).
Les grottes ont été creusées sur la pente abrupte orientale de la colline Mingsha. Elles comptent cinq étages et s’étendent, du nord au sud, sur une longueur d’1,6 km.

Le sûtra en quarante-deux articles
Publié le: Dimanche, 1 Juillet, 2007 - 14:45

"Le sûtra en quarante-deux articles"

un petit manuel à l'usage des Chinois

Les éditions "Librio" ont publié, en 2005, un petit ouvrage au prix très attractif (2 euros...), intitulé "Enseignements du Bouddha", qui regroupe un ensemble de textes extraits du canon chinois ancien, choisis, présentés et traduits par Jean Eracle.
On y trouve notamment un texte célèbre dans le monde bouddhiste de l'Empire du Milieu : le "Sûtra en quarante-deux articles", sorte de manuel à l'usage des religieux chinois qui joua un rôle équivalent, en Chine, au tout aussi célèbre "Dhammapada", en Asie du sud-est...
Inspiré des sûtra du canon indien ancien, ce texte est caractéristique du goût littéraire chinois : aux répétitions incessantes, à valeur mnémotechnique, qu'imposait le style indien de tradition orale, les "traducteurs" chinois ont préféré un style concis et imagé qui rend la lecture plus aisée et le propos plus percutant !
Nous vous proposons ci-dessous la présentation qu'en fait Jean Eracle dans la préface à sa traduction, ainsi que quelques extraits qui nous ont semblé significatifs.

Né en 1930 et décédé en 2005, Jean Eracle a d'abord été chanoine régulier de Saint-Augustin à l'Abbaye Saint-Maurice en Valais, en Suisse, avant de découvrir le bouddhisme et de devenir bonze dans l'école japonaise de la Terre Pure (Jodo-Shinshu). Conservateur au Musée d'Ethnographie de Genève (département Asie), il fut aussi le fondateur du Temple de la Foi Sereine (Shingyôji) de Genève.

La première Noble Vérité
Publié le: Mercredi, 1 février, 2006 - 13:45

La première Noble Vérité :
"Ceci est dukkha (souffrance) !"

"Ceci est dukkha", "ceci est souffrance" constitue la première des Quatre Nobles Vérités enseignées par le Bouddha lors de son premier sermon, appelé "Sermon de Bénarès" ou "Mise en mouvement de la roue de la Loi". Une autre traduction possible de ce premier enseignement pourrait être : "Les Quatre aspects de la Réalité selon les Nobles", c'est-à-dire telle que la voit les Bouddhas et tous ceux qui ont atteint la même réalisation.
Contrairement à ce qui a été souvent affirmé en Occident, cette affirmation n'a rien de pessimiste : la première Vérité énonce une Réalité qu'il convient de connaître et de comprendre, non pour sombrer dans un défaitisme morbide mais, bien au contraire, pour aborder sereinement la suite de l'enseignement : "La souffrance a une origine, elle a aussi une fin et il existe un chemin qui mène à sa cessation."
Une bonne nouvelle !...  
C'est ce cheminement que nous propose de suivre Ajahn Sumedho, un maître occidental de la tradition des "moines de forêt" de Thaïlande, dont nous vous proposons ici de découvrir quelques extraits de l'un de ses enseignements.
 

 

Pages