"La lettre de l'IEB" - juillet-août 2014

Actualité de l'IEB

Programme 2014-2015

Le programme de l'année universitaire 2014-2015 est désormais accessible sur notre site
La plaquette-programme sera diffusée, par courrier postal, durant la première semaine de septembre 2014.
Les inscriptions aux cours et aux autres activités (Soirées ou voyage) - en ligne, par courrier postal ou sur place au CIDEB - s'effectueront à partir du lundi 8 septembre 2014.
 

Vacances scolaires

Durant l'été, la médiathèque du CIDEB sera ouverte :
=> mercredis et jeudis, de 13 h à 18 h, jusqu'au 17 juillet inclus
Elle sera fermée du 20 juillet au 24 août et rouvrira à partir du mercredi 27 août.
 

Actualités du bouddhisme

Pour découvrir toute l'actualité des centres bouddhistes francophones, consultez notre rubrique "Agenda des centres"

Le bouddhisme en francophonie

=> Danses laïques et sacrées du Bhoutan ; spectacle à Paris, le 19 juillet 2014
=> Décès du XIVe Shamarpa Kunzig Shamar Rinpotché
=> « Tulkus 1880 to 2018 », une exposition de portraits photographiques, à Dijon
 

Actualités de l'édition

Les dernières parutions en librairie : une sélection...
=> Les étapes de la voie vers l'éveil – Tome 2 : Le karma et l'aspiration à la libération – Guéshé Lhoundoub Sopa
=> Le cœur de l'homme est noble – Orgyen Trinley Dorjé
=> Le sourire du courage – Chögyam Trungpa
=> Eloge de la compassion – Victor Chan & le Dalaï-lama
=> Petite encyclopédie des divinités et symboles du bouddhisme – Sèngué Tcheuky
=> Kaloung Gyatso, La Voie du Plein Eveil – Shardza Tashi Gyaltsen
 

Le Dossier du mois

Pour retrouver les dossiers précédemment diffusés, consultez la rubrique "Les dossiers de l'IEB"

Rituels et cultes dans le bouddhisme

Coree-puja_http_cn.koreanbuddhism.net.jpgPlus souvent considéré comme une philosophie que comme une religion, le bouddhisme attire nombre d'Occidentaux davantage par ses discours théoriques et ses pratiques de la "méditation" que par ses rituels, la liturgie ou les cultes rendus aux Buddhas ou aux très nombreux dieux et déités de son panthéon ...
En Asie, cependant, ces aspects ont depuis toujours été parfaitement intégrés à la pratique de l'enseignement du Buddha. Le Maître lui-même, d'après la tradition, ne discutait-il pas avec les dieux et les génies, auxquels il transmettait son enseignement, tout comme avec les hommes et les femmes ? Si, en revanche, il ne considèrait pas le rituel comme un élément favorable à la Libération, la Tradition bouddhique a toujours souhaité rendre hommage au Maître, à son Enseignement et à la Communauté de ses disciples, non seulement par la formulation verbale de la "prise de refuge" dans les Trois Joyaux, mais aussi par des rites et des rituels spécifiques.
Et ces derniers, au fil des siècles, se sont multipliés et diversifiés, d'autant plus qu'en l'absence "vivante" des personnes concernées, les statues permettaient d'en démultiplier la présence symbolique et d'en rendre le culte d'autant plus reproductible. Ce culte rendu aux icônes du Buddha et à toute image le représentant - reliques corporelles, objets lui ayant appartenu, textes reproduisant son enseignement... -, comme aussi à la représentation de "saints personnages" ou de déités, est donc devenu un aspect important, sinon même essentiel, de la pratique quotidienne de nombreux bouddhistes !
Pour découvrir ces pratiques, nous vous proposons de lire quelques extraits d'un ouvrage de Bernard Faure, consacrés à ces sujets.

Lire la suite dans "le Dossier du mois"...