Soirées

Présentation

L'IEB propose des Soirées de rencontre et de découverte autour d'une personnalité, d'un livre, de documents visuels...
Même si certaines personnalités invitées seront parfois amenés à présenter leur expérience ou leur travail lors d'un court exposé d'introduction, ces soirées privilégieront avant tout l'échange et les questions-réponses !

Ces "Soirées" sont accessibles aux adhérents et aux non-adhérents
 

"Rencontres & découverte"

le mardi ou le jeudi soir, de 19 h à 21 h
au CIDEB, 29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris
[code de référence sur notre calendrier récapitulatif : « Soirée » ]
 

mardi 18 octobre 2015
Le Dalaï-lama, aujourd'hui, avec Jean-Paul Ribes

RIBES-&-SSDL.jpgNous profitons du très récent séjour du Dalaï-lama en France pour vous proposer de rencontrer Jean-Paul Ribes, l'un des témoins français privilégiés de son activité et de tenter de faire le point, avec lui, sur "l'actualité" du Dalaï-lama. 
Après avoir « pris refuge » au début des années 80 avec le maître tibétain Kalou Rimpoché, Jean-Paul Ribes, journaliste, a la chance de rencontrer le Dalaï-lama en 1986, débutant ainsi une relation amicale qui perdure jusqu'à aujourd'hui ! Dans le but d’informer opinion publique et hommes politiques sur la situation au Tibet, Jean-Paul Ribes créera le « Comité de Soutien au Peuple Tibétain », « La lettre du Tibet » et le site « Tibet-info.net » et organisera tout une série d’événements et de campagnes en faveur de la libération des prisonniers d’opinion au Tibet. Il s'est rendu plusieurs fois à Dharamsala pour rencontrer le Dalaï Lama, de même que le jeune Karmapa, lorsque celui-ci parvient à s'enfuir du Tibet, sur qui il publiera un ouvrage (Karmapa, Fayard). Le Dalaï Lama a l'habitude de lui accorder des audiences lors de ses principaux voyages en Europe.
.


mardi 15 novembre 2016
Méditation et thérapie. Une association possible ?
, avec Claude Penet

« La "mindfulness" en thérapie est-elle l’œuvre de Māra ? » Développées tout d'abord aux États-Unis - et depuis une quinzaine d'années en Europe - la Thérapie Cognitive Basée sur la Pleine Conscience (MBCT) ainsi que le programme de Réduction du Stress basée sur la Pleine Conscience (MBSR), utilisé notamment dans un cadre hospitalier, font appel à des pratiques méditatives d'inspiration bouddhiste. Elles rencontrent aujourd'hui un véritable succès. Si ces méthodes sont prometteuses, ne risquent-elle pas cependant de créer une confusion dans l'esprit du patient mais également dans celui du thérapeute sur la portée réelle de la méditation bouddhiste ?
PENET_Claude.jpegClaude Penet, qui utilise la méditation dans un cadre thérapeutique évoquera dans cette soirée son travail, son enthousiasme mais aussi ses interrogations de médecin et de pratiquant du dharma.

Claude Penet est médecin psychiatre et thérapeute comportementaliste. Formé à la thérapie ACT (thérapie d'acceptation et d'engagement), il a traduit Se libérer avec l'ACT et Passez à l'ACT, deux ouvrages du docteur Russ Harris. Il pratique le dharma depuis une vingtaine d'années et a été président de l'Association pour le Développement de la Mindfulness
 


mardi 6 décembre 2016
Les monastères bouddhiques en Chine contemporaine, avec Catherine Despeux

DESPEUX_Catherine-2.jpg Après une brève présentation des religions en Chine et des différents types de lieux religieux, nous nous concentrerons sur les monastères bouddhiques de moines et moniales : comment sont-ils agencés, avec quelles divinités, où sont-ils situés, à quelle école appartiennent-ils, quel est le mode de vie, qui les fréquente ?...

Catherine Despeux, sinologue, chercheur au CNRS, professeur honoraire de l'Inalco en langue et philosophie chinoises, administratrice honoraire de l’Institut d’Etudes Bouddhiques, est une spécialiste de l'histoire de la médecine et des religions chinoises. Elle a notamment traduit Le Sûtra de l'Eveil parfait et Le Traité de la Naissance de la foi dans le Grand Véhicule (coll. "Trésors du Bouddhisme", Fayard 2005) et dirigé l'édition de Bouddhisme et lettrés dans la Chine médiévale (Peeters, 2002.)

 


mardi 4 avril 2017
Les fonctions de l'humour et du rire dans le bouddhisme classique, avec Alan G. Wagner

Buddha-riant_amulette-thaïe-en-ivoire.jpg  Buddha-riant_Putai-Qici.jpgCette soirée présentera une série de textes et d'histoires drôles, tirés de la littérature classique du bouddhisme indien et chinois. Chacun de ces épisodes met en évidence une autre façon dont l'humour et le rire fonctionnent dans les pratiques et la pensée bouddhistes. Nos exemples vont des contes populaires des Jātaka qui transmettent les enseignements élémentaires du Buddha au grand public jusqu'aux analyses des philosophes de l'école Tiantai sur la structure de la vérité elle-même. On portera une attention particulière aux cas où la personne qui rit est un maître Zen ou même le Buddha Gautama, pour découvrir ce que leurs réactions peuvent signifier.
La présentation et la discussion qui suivra au cours de la soirée nous feront alors non seulement bien rire (!), mais aussi mieux comprendre une dimension essentielle du bouddhisme classique.

WAGNER_Alan.jpgAlan Gerard Wagner est spécialiste de la littérature et la philosophie du bouddhisme chinois. D'origine américaine, il a écrit sa thèse à l'Université Harvard sur l'œuvre inédit de Yan Bing 顏丙, un auteur du XIIIe siècle qui était connu à la fois comme lettré confucéen et maître zen laïc. Installé en France depuis 2008, il s'exerce aujourd'hui comme chercheur, écrivain, et entrepreneur dans le e-learning. Il partagera avec nous, au cours de cette soirée, certaines de ses traductions inédites qui sont en préparation pour une série d'articles dans le Journal of Buddhist Ethics. Son travail est déjà paru dans World Religions in Boston: A Guide to Communities and Resources (Pluralism Project, 2000) et The Buddha's Apprentices: More Voices of Young Buddhists (Wisdom, 2005).

 


 

Tarifs et inscriptions

Tarifs
  • tarif unique : 10 €
Inscriptions

Attention ! Nombre de places limité...
L'inscription préalable est obligatoire et s'effectue à la séance.

L'adhésion à l'association n'est pas obligatoire pour s'inscrire à ces Soirées.

L'adhésion couvre l'année universitaire, du 1er octobre au 30 septembre.
Elle comprend l'accès réservé à l'"Espace adhérents" du site de l'IEB.
 

Adhésion annuelle

cotisation simple : 40 €
cotisation de soutien : 60  ou plus

Les sommes versées au titre des cotisations de soutien contribuent à l'achat d'ouvrages pour la bibliothèque de l'Institut.