Soirées

Présentation

L'IEB propose des Soirées de rencontre et de découverte autour d'une personnalité, d'un livre, de documents visuels...
Même si certaines personnalités invitées seront parfois amenés à présenter leur expérience ou leur travail lors d'un court exposé d'introduction, ces soirées privilégieront avant tout l'échange et les questions-réponses !
 

Ces Soirées sont accessibles aux non-adhérents


année universitaire 2013-2014

le mardi ou le jeudi soir, de 19 h à 21 h
au CIDEB, 29 boulevard Edgar-Quinet 75014 Paris
[code de référence sur notre calendrier récapitulatif : « Soirée »]
 

mardi 15 octobre 2013 - inscriptions closes
Bhikkhu occidental dans les pays du Theravāda, avec Emmanuel Ollivier

L'enregistrement audio de cette soirée est disponible sur notre site :
=> http://www.bouddhismes.net/audio_conferences-debats

Comme tout autre "étranger", les bhikkhu d'origine occidentale, en Asie du sud-est, sont appelés "farang". Une expérience vécue par Emmanuel Ollivier durant une année, en 2006, quand cet adepte du Zen décide de "prendre les préceptes" dans la tradition du Theravāda afin de connaître la vie "monastique" traditionnelle du bouddhisme sud-asiatique. Emmanuel Ollivier évoquera son séjour en Thaïlande, au Laos et au Cambodge, à la recherche du bouddhisme "authentique", la pratique des règles dans le bouddhisme Theravāda, la vie dans la forêt, le statut du bhikkhu au quotidien... mais aussi ses désillusions vis-à-vis des aspects culturel, religieux et financier du bouddhisme, ainsi que l'expérience de son "retour" à la vie civile...

OLLIVIER_Emmanuel.jpgEngagé professionnellement dans l’action sociale depuis plusieurs années, Emmanuel Ollivier a commencé à pratiquer la méditation dans la tradition du Zen, d’abord dans le Sangha de Maître Deshimaru puis auprès d’autres enseignants. Il rencontre en 2002 l’enseignant zen Bernie Glassman et décide de s’orienter vers un bouddhisme engagé alliant étude du Dharma et action sociale auprès des grands exclus à Paris et des actions en Asie du Sud est. Après son expérience de bhikkhu en Thaïlande, désormais revenu à la vie civile, il dirige des établissements sociaux tout en  enseignant à l'université de Reims et dans différentes écoles qui forment les travailleurs sociaux.
 


jeudi 28 novembre - inscriptions closes
« Le bouddhisme : une philosophie du bonheur ? », avec Philippe Cornu

L'enregistrement audio de cette soirée est disponible sur notre site :
=> http://www.bouddhismes.net/audio_conferences-debats

Cornu-Philippe_Bouddhisme-philosophie-du-bonheur.jpgAutour du livre « Le bouddhisme : une philosophie du bonheur ? », de Philippe Cornu (éd. Le Seuil, septembre 2013)
Ce nouvel ouvrage de Philippe Cornu a pour objectif de "dépoussiérer" notre vision simpliste et erronée du bouddhisme. À travers douze thématiques essentielles, il nous invite à clarifier les notions essentielles de cette voie spirituelle exigeante et à nous interroger sur ses rapports ambigus avec l'Occident contemporain qui tend à l'instrumentaliser sans vergogne. Il s'agit d'éclairer les non-bouddhistes sur ce qu'est ou n'est pas le bouddhisme, et de "réveiller" les bouddhistes qui véhiculent eux aussi des préjugés bien ancrés sur leur propre religion. 

CORNU_Philippe.jpgPhilippe Cornu, président de l'Institut d'Etudes Bouddhiques, a étudié le bouddhisme indo-tibétain sous la direction de plusieurs maîtres du bouddhisme tibétain,  nyingmapa et bönpo. Il est docteur en ethnologie religieuse, chargé de cours à l’INALCO et professeur à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve (Belgique). Il a publié plusieurs traductions de textes fondamentaux du bouddhisme : La Magie de l'Eveil, de Padmasambhava (Seuil, Points-Sagesses), Le Miroir du coeur, Tantra du Dzogchen (Le Seuil, Points-Sagesses) ou le Soûtra du Diamant (Fayard, coll. Trésors du bouddhisme, 2001). Il est aussi l'auteur de La Terre du Bouddha (Seuil, 2005) et du Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme (Seuil, 2001-2006).
 


mardi 10 décembre - inscriptions closes
Projection du documentaire « Ma réincarnation », avec Philippe Cornu

My-reincarnation.jpg"Ma réincarnation" est un documentaire émouvant et intimiste sur la vie d'un maître contemporain du bouddhisme tibétain, Chögyal Namkhai Norbu, et sur sa relation singulière avec son propre fils, Yeshe Namkhaï,  reconnu comme le tülku de l'oncle et maître de son père, Khyentsé Chökyi Wangchuk. Une plongée dans l'univers de deux êtres engagés dans la transmission du Dzogchen en Occident et aux prises avec la difficulté de vivre entre deux mondes, celui, traditionnel, du bouddhisme tibétain, et celui de l'Occident. Pendant 20 ans, la réalisatrice Jennifer Fox a suivi le maître tibétain et son fils. Elle construit son documentaire à partir de films d'archives, de photographies et de plus de 1.000 heures d'images tournées, de 1988 à 2009, dans l'intimité de cette famille hors du commun..
 


jeudi 23 janvier 2014 - inscriptions jusqu'au 16 janvier
Reporter photographe en Birmanie, avec Michel Gotin

A l'heure où la Birmanie s'ouvre au monde après une longue période de dictature, il nous a semblé opportun de proposer un panorama sur le plus bouddhiste des pays du sud-est asiatique... Michel Gotin, qui s'y est rendu longuement à quatre reprises, se propose, au gré d'une projection de ses photographies, de rendre compte de l'influence du bouddhisme sur le quotidien des Birmans et d'expliquer ainsi certains des aspects déconcertants de ce pays encore largement méconnu des Occidentaux.

GOTIN_Michel.jpgMichel Gotin exerce son métier de photo-reporter depuis plus de trente ans dans le monde entier. Après avoir collaboré régulièrement à de nombreux magazines français et bon nombre de publications aux Etats-Unis, il privilégie actuellement l’édition. Ayant découvert le bouddhisme lors d'un séjour au Nepal , il s’est efforcé d’en retracer le cheminement et le développement en parcourant tous les pays concernés par l’enseignement du Buddha afin aussi d’en saisir les nuances en fonction des pratiques locales, du caractère des populations et de leurs origines ethniques. Il a publié chez Merehurst Press  London « Nepal », en collaboration avec Pierre Toutain, et aux éditions du Seuil « La Terre du Bouddha », avec Philippe Cornu, puis « Birmanie », avec Christine Jordis.
 


mardi 11 février - inscriptions jusqu'au 4 février
« Bouddhisme et philosophie », avec Françoise Bonardel

Bonardel-Francoise_bouddhisme-&-philo.jpgAutour du livre « Bouddhisme et philosophie », de Françoise Bonardel (éd. L'Harmattan, 2008)
Est-ce au prix d'un malentendu que le bouddhisme est supposé avoir "rencontré" l'Occident ? A l'incompréhension qui fut d'abord celle des philosophes occidentaux a succédé un enthousiasme contagieux pour cette "philosophie", à laquelle nombre d'Occidentaux prêtent aujourd'hui toutes les vertus. On pense même trouver dans l'enseignement du Bouddha une rationalité quasi scientifique et un athéisme purificateur capables de réconcilier les plus critiques envers le religieux avec une spiritualité sans Dieu. Or une confrontation plus serrée entre les enseignements bouddhiques et la tradition philosophique occidentale fait apparaître un paysage plus nuancé et des clivages plus accentués qu'il n'y paraît au premier abord. C'est à clarifier certains de ces malentendus que sont consacrés ces essais portant sur quelques questions à cet égard significatives : identité, karma, thérapeutique spirituelle, non-dualité, vacuité...

BONARDEL_Francoise.jpgFrançoise Bonardel, administratrice et enseignante de l’Institut d’Etudes Bouddhiques, agrégée de philosophie, Docteur d'Etat, est Professeur à l'Université de Paris I-Sorbonne où elle enseigne la Philosophie des religions. Disciple de Kalou Rinpotché, elle en a traduit les Instructions fondamentales (éd. A. Michel, 1990). Auteur de plusieurs ouvrages sur la tradition hermétique et alchimique, elle est l’auteur d’un essai sur Bouddhisme et philosophie (éd. L'Harmattan, 2008) et de Bouddhisme tantrique et alchimie  (Dervy, 2012).

 


jeudi 3 avril - inscriptions jusqu'au 27 mars
« Bouddhisme : entre spiritualité et religion. Témoignage sur vingt ans de vie en Himalaya », avec Jérôme Édou

Katmandou-Edou.jpgAprès des études de Sociologie, Jérôme Édou a étudié pendant 20 ans le bouddhisme tibétain auprès des plus grands maîtres de différentes lignées. Il est chercheur, traducteur de tibétain et auteur. Depuis 20 ans, il réside au Népal et est considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de l'Himalaya.

EDOU_Jerome.jpgA Katmandou il a créé deux agences de voyages dont il est directeur et il anime aussi l'association Garuda qui organise des activités pour les enfants défavorisés de Kathmandu et gère un centre d'accueil pour handicapés et de formation pour les femmes en difficultés.
Il a publié plusieurs ouvrages, tels que Méditation sur la Vacuité - traduction des enseignements de Khempo Tsultrim Gyatso (1981) ; Tibet : les chevaux du vent, avec René Vernadet (2007) ; Machig Labdron, femme et yogini du Tibet (2004).

 


mardi 13 mai - inscriptions jusqu'au 6 mai
« Se soucier du monde », avec Éric Rommeluère

Rommeluere-Eric_Se-soucier-du-monde.jpegAutour du livre « Se soucier du monde. Trois méditations sur le bouddhisme et la morale », d'Eric Rommeluère (éd. Almora, parution : 21 mars 2014)
Comment le Bouddha envisage-t-il l’action dans le monde ? Nous recommande-t-il de nous détacher du monde ou de nous y engager ? Y a-t-il une morale ou une éthique dans le bouddhisme ? Dans les trois essais de ce livre, Éric Rommeluère explore toutes ces questions d’une façon originale et moderne. Méditant tour à tour la signification du langage, du karma et de la morale dans les enseignements du Bouddha, il nous conduit dans un chemin de vie fait d’amour et de sagesse. Le souci du monde, dit-il, est la clé de voûte de tous ces enseignements.
Rommeluere_Eric.JPGDans le prolongement de ses livres précédents, Éric Rommeluère compose, ici, un petit traité de philosophie pratique riche en perspectives novatrices. (José Leroy, philosophe, auteur du "Petit traité de la connaissance de soi").

Éric Rommeluère, administrateur de l’IEB, est un enseignant bouddhiste formé dans la tradition zen. Il est l’auteur de nombreux articles et essais où il explore les enseignements du Bouddha, leurs interprétations et leurs adaptations en Occident. Il a notamment publié "Les bouddhas naissent dans le feu" (Seuil, 2007), "Le bouddhisme n’existe pas" (Seuil, 2011) et plus récemment "Le bouddhisme engagé" (Seuil, 2013).
 


mardi 10 juin - inscriptions jusqu'au 3 juin
« Bodhgāya, Sārnāth, Kuśināgar.... géographie sacrée de l'Inde bouddhique », avec Dominique Trotignon

08-Bodhgaya.jpgBodhgāya, Sārnāth et Kuśināgar constituent les trois sites les plus sacrés de l'Inde bouddhiques. Lieux de l'Eveil, du premier Sermon et de l'Extinction définitve, ils font l'objet de pèlerinages depuis les tout débuts de l'histoire du bouddhisme et, à ce titre, offrent aux fidèles une occasion de marcher "dans les pas" du Buddha... au sens strict : chaque site propose en effet une géographie monumentale qui permet aux pèlerins de générer les pensées adéquates aux lieux qu'ils visitent. Nous présenterons les trois sites, leur "géographie sacrée", les récits associés et leurs principales oeuvres.

TROTIGNON_Dominique.jpgDirecteur de l'Institut d'Etudes Bouddhiques, président de l’Association « Vivekârâma », Dominique Trotignon effectue des travaux de synthèse et de réflexion sur le bouddhisme ancien de l'Inde et le Theravâda, ainsi que sur l'implantation du bouddhisme en France. Il est l'auteur de La mort est-elle une fin ? (Salvator) et a aussi participé à la rédaction de plusieurs ouvrages collectifs, dont ceux de la collection « Ce qu'en disent les religions » sur le thème Les femmes et les religions et La Création du Monde (éd. de l'Atelier, 2002 et 2004).
 

 

Tarifs et inscriptions

Tarifs
  • tarif unique : 10 €
Inscriptions

Attention ! Nombre de places limité...
L'inscription préalable est obligatoire et s'effectue à la séance.

L'inscription peut être effectuée dès le début de l'année universitaire, à partir du 9 septembre 2013, et jusqu'à une semaine (7 jours) avant la date de la soirée.
Les inscriptions, validées à réception du règlement, seront acceptées en fonction des places disponibles restantes.
Il sera demandé à chaque participant inscrit (par courriel ou par téléphone) de confirmer sa participation une semaine (7 jours) avant la date de la soirée.

Vous pourrez vous inscrire en remplissant le bulletin d'inscription en ligne ou en vous présentant dans nos locaux, au CIDEB (29 boulebard Edgar-Quinet 75014 Paris) aux jours et heures d'ouverture.
Chaque inscription est effective à réception du règlement (chèque libellé à l'ordre de "Institut d'Etudes Bouddhiques" ou "IEB").

L'adhésion à l'association n'est pas obligatoire pour s'inscrire à ces Soirées.
L'adhésion couvre l'année universitaire, du 1er octobre au 30 septembre.
Elle comprend l'accès réservé à l'"Espace adhérents" du site de l'IEB.
 

Adhésion annuelle

cotisation simple : 36 €
cotisation de soutien : 55  ou plus

Les sommes versées au titre des cotisations de soutien contribuent à l'achat d'ouvrages pour la bibliothèque de l'Institut.